AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La surdité est elle un handicap ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
egam



Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 21/04/2010

MessageSujet: La surdité est elle un handicap ?   Sam 24 Juil à 19:35


pensez-vous que la surdité est un handicap ?

vous sentez-vous "handicapé" ?

le handicap peut aussi venir des entendants , qu'en pensez-vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
paroledemains

avatar

Nombre de messages : 33
Age : 34
Localisation : BOULOGNE SUR MER
Date d'inscription : 09/07/2009

MessageSujet: Re: La surdité est elle un handicap ?   Mer 22 Sep à 11:11

Bonjour,
Perso, je pense que la surdité est un handicap pour la personne qui ne sait pas comment s'y prendre.
Donc pour moi, l'"handicap" se retourne contre la personne qui ne sait pas signer s'il se retrouve face à un(e) sourd(e).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://paroledemains.waibe.fr
Marina



Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 29/01/2010

MessageSujet: Re: La surdité est elle un handicap ?   Sam 18 Déc à 13:12

Avant de commencer à apprendre la LSF, je pensais que la surdité était un handicap. Maintenant, je mets sérieusement en doute cette idée. En effet, quand on n'entend pas, on ne sait pas qu'on n'entend pas. Ce sont les entendants qui créent l'idée, la notion d'handicap. Mon frère a une chatte blanche aux yeux bleus. Ces chattes sont sourdes, c'est génétique. Et bien, il est clair qu'elle ne le sait pas. Elle ne se sent pas handicapée. Ce sont les autres qui disent qu'elle est handicapée. C'est la société des entendants qui déclarent que l'absence de ce sens est un handicap parce qu'ils ne savent pas comment communiquer avec les Sourds. En fait , moi qui suis entendante, je pense que si handicap il y a , pourquoi ne pas déclarer que ce sont les entendants qui sont handicapés (personnellement, j'aimerai parfois me libérer des nuisances qu'apporte l'audition) ? Ce n'est que parce que les entendants ne veulent pas admettre qu'il n'y a qu'un problème de communication, que l'idée d'handicap existe. Est-ce que l'on dit que les étrangers, qui parlent une autre langue que le français, sont des handicapés ? Les traite-t'on de malades qu'il faut équiper d'appareils sophistiqués de traduction implantés dans le cerveau pour comprendre le français ?
Non, la surdité n'est pas un handicap. Il y a simplement un problème de communication à résoudre. Il suffit pour cela que les Entendants apprennent la langue des Sourds, tandis que les Sourds apprennent le français écrit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
paroledemains

avatar

Nombre de messages : 33
Age : 34
Localisation : BOULOGNE SUR MER
Date d'inscription : 09/07/2009

MessageSujet: Re: La surdité est elle un handicap ?   Sam 18 Déc à 13:56

j'aime bien ce commentaire!... cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://paroledemains.waibe.fr
omaugin

avatar

Nombre de messages : 394
Age : 41
Localisation : Toulouse & OM DEAF
Date d'inscription : 12/11/2007

MessageSujet: Re: La surdité est elle un handicap ?   Sam 18 Déc à 15:19

je suis d'accord de marina

bon commentaire 0797G 0797G 0797G 0797G 0797G 0797G
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://club.quomodo.com/omaugin-deaf/accueil
Marina



Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 29/01/2010

MessageSujet: Re: La surdité est elle un handicap ?   Sam 18 Déc à 15:22

Embarassed Merci !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
omaugin

avatar

Nombre de messages : 394
Age : 41
Localisation : Toulouse & OM DEAF
Date d'inscription : 12/11/2007

MessageSujet: Re: La surdité est elle un handicap ?   Sam 18 Déc à 15:24

de rien et bon continuation

0796G 0796G 0796G 0796G
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://club.quomodo.com/omaugin-deaf/accueil
Bralivel



Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 25/12/2010

MessageSujet: Re: La surdité est elle un handicap ?   Lun 27 Déc à 21:13

Bonjour à tous,

Je suis sourd profond depuis 1994 suite à un accident domestique. Je trouve ce sujet intéressant à aborder donc je m'y atèle.

Personnellement, oui, je me sens handicapé parce que la société fait de moi un handicapé. Je comprends ce que vous voulez dire Marina mais sachez que je préférerai entendre les nuisances sonores que d'être privé de musique, de télévision, de conversation à plusieurs et de téléphone. Je payerai cher pour recouvrer l'ouie. Ma foi, c'est la vie et on se doit de l'accepter. Ceci dit, ça ferme pas mal de porte sur le plan professionnel car les entendants ne veulent pas se donner la peine de répéter et qui plus est calmement car certains perdent patience. Ils ne veulent pas passer par le mail afin de vous permettre de pouvoir évoluer, tout doit se faire par téléphone car ça doit aller vite, pas de temps à perdre... Comment peut on faire pour évoluer alors ? Je ne sais pas pour vous autres sourds, mais personnellement, je me sens pas mal isolé car en plus, je ne parle pas la LSF. Cela aussi est un handicap. En effet, avec mes amis sourds, je ne parvenais pas à avoir des conversations car je ne les comprenais pas et eux, ne me comprenaient pas non plus. Je vais apprendre cette langue. Je pense quand même qu'il est important pour les sourds afin de ne pas s'enfermer totalement dans un monde sourd, d'apprendre la lecture labiale. Les efforts doivent se faire des deux côtés, même si c'est à nous, les sourds, d'aller au devant des gens tantôt pour les rassurer sur la non contagion de la surdité, tantôt pour leur prouver que la communication est possible et à fortiori, que nous ne sommes pas des êtres dénués d'intelligence et ni d'intérêt de surcroit. Beaucoup de gens pensent encore que les sourds sont des sots, ce qui est complètement faux. J'ai lu par exemple, qu'il y avait des sourds ingénieurs. C'est déjà dur de décrocher ce diplôme quand on est entendant mais quand on est sourd, cela relève de l'exploit...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
paroledemains

avatar

Nombre de messages : 33
Age : 34
Localisation : BOULOGNE SUR MER
Date d'inscription : 09/07/2009

MessageSujet: Re: La surdité est elle un handicap ?   Lun 27 Déc à 21:35

Bonsoir,

Je comprends tout à fait ce point de vu.
En effet, il est plus facile à une personne sourde de naissance d'accepter cet "handicap" étant donné qu'ils n'ont jamais entendu de leurs vies.
pour une personne devenue sourde, il est clair que cette situation devrait être regardé dans un autre sens.
C'est exactement la même situation pour une personne devenue aveugle.
Je pense que, dans votre cas, on peut effectivement parler d'"handicap".
En apprennant la L.S.F, vous pourrez facilement retourner l'handicap vers la personne qui ne signe pas et là, l'"handicap" ne se sentira plus.
Bien entendu, il faut l'apprendre! study
Concernant les métiers, toute personne sourde peut faire ce qu'il/elle souhaite: je connais, grace à mon travail, une femme sourde psychologue, et un homme avocat.
Le seul problème est la communication. A partir du moment où le problème est résolu, le problème ne se pose plus!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://paroledemains.waibe.fr
cocoa

avatar

Nombre de messages : 17
Localisation : 91
Date d'inscription : 24/08/2010

MessageSujet: Re: La surdité est elle un handicap ?   Lun 27 Déc à 21:38

Ah vous vous trouvez aussi entre les 2 mondes, celui des entendants et celui des sourds? Je vous comprends. J'ai passé aussi par là. Je suis stagiaire ingénieur. Hélàs, certains employés n'aiment pas recevoir des ordres d'un handicapé et d'autres se bloquent en ne sachant pas comment travailler avec une personne de notre cas (qui est hors du commun sous leurs yeux Rolling Eyes ). Quelle galère! Il vous suffit de compter sur vous-même et de faire preuve de patience et professionnalisme. Je sais que c'est pas facile mais il faut pas laisser les entendants vous rabattre les oreilles à propos de la surdité ou du handicap. Mais il vaudrait pas mieux de placer la barre très haut au risque de tomber de haut. Les lois sur la vie professionnelle des handicapés ne se progressent pas. Je peux me tromper mais en ce moment, moi et les amis sourds qui ont eu déjà plus de bac 4, on préfère ne rien espérer à moins qu'il n'y ait un miracle. De nouvelles lois, ce sera pour les prochaines générations des sourds, du moins, je le souhaite fortement. Un conseil, restez vous-même et ne vous découragez pas.


Dernière édition par cocoa le Lun 27 Déc à 21:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shimrod



Nombre de messages : 99
Date d'inscription : 26/05/2007

MessageSujet: oui, malheureusement   Lun 27 Déc à 21:44

je suis entendant, ma conjointe est sourde suite à accident du travail.
Nous avons appris (et apprenons encore) la LSF. Nous cotoyons des sourds, des sourds nous cotoient. Je suis interface. J'ai animé un café signes.

Je pense que la définition de handicap n'est pas absolue. L'exemple des chats ci dessus le prouve, et quand je suis, moi, dans un groupe de sourds, c'est moi l'handicapé c'est vrai.

Ceci étant dit, il ne faut pas se cacher derrière un raisonnement aussi sympathique soit il , le fait de ne pas entendre, dans un monde qui utilise l'audition pour communiquer, est forcément un handicap. Les sourds ont un sens en moins, et ils ont développé cette superbe langue comme vecteur de communication. Mais ils ont un sens en moins. C'est comme ça.
Et tant que "les autres" et "la société" auront un sens en plus, ce sera forcément un handicap.

ce n'est que mon avis. Smile

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bralivel



Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 25/12/2010

MessageSujet: Re: La surdité est elle un handicap ?   Lun 27 Déc à 23:00

Re bonsoir à tous,

Je vous remercie pour vos réponses. Ca fait du bien de se sentir moins seul...

Je vais tenter de répondre à chacun de vous :

- Paroledemains : oui, quand nous avons entendu et que ce sens nous est enlevé, c'est réellement vécu comme un handicap. Il y a eu un choc psycholgiqie qui s'est greffé dessus puisque j'ai perdu l'audition en qq secondes seulement. De fait, je n'ai pas eu le temps de m'habituer à cette idée. Autant, j'ai fait rapidement le deuil de ma vie d'entendant, autant, j'accepte depuis peu mon statut de sourd, même s'il reste quand même des points qui ne sont pas encore totalement acceptés. Je crois que je me sens encore en colère face à cet accident et ses retombées. Je vais effectivement apprendre la LSF et j'aurai dû le faire avant... Le "souci" ou plutôt la question que je me pose c'est "avec qui vais je pouvoir parler cette langue étant donné qu'à mon travail, personne ne la parle, je suis le seul sourd et que dans ma famille personne ne va l'apprendre ?". Je me ferai probablement des amis sourds avec lesquels je pourrai échanger. Je suis surpris et rassuré de savoir que deux de vos connaissances sont psychologue et avocat. Comment ont il fait ? Comment communiquent ils et ce, surtout pour l'avocat lors d'un procès ? A-t-il un traducteur qui l'accompagne ? En bref, comment cela se passe t'il pour lui ? les patients de votre amie psychologue sont uniquement des sourds ou est ce "mixte" ?

- Cacao : Cela fait assez longtemps, hélas, que je suis désabusé quant à ma vie professionnelle. Je suis censé être journaliste sur le web mais j'ai un statut administratif tout en faisant du rédactionnel Smile Il n'y a pas à dire, les entendants se servent de notre surdité pour faire de nous ce qu'ils veulent. De plus, un sourd n'aura jamais raison face à un entendant et pour cause... J'ai le sentiment d'être parqué dans un poste qui ne me convient pas ou plutôt dans un statut qui est erroné par rapport aux taches que j'accomplis. Ceci dit, le métier que je fais me plait mais j'aimerais qu'on me fasse un peu plus confiance, qu'on me laisse ma chance. J'ai étudié pour cela et ce, en tant que sourd. Tout comme vous, j'ai un bac + 4 mais j'ai compris depuis longtemps qu'il ne fallait pas attendre grand chose. La seule option que je vois, c'est de créer mon entreprise. Je n'en vois pas d'autre pour l'heure. La France est très en retard et ce, dans tous les domaines de la vie quotidienne et non pas que pour les sourds. Et ce sont toutes les minorités qui pâtissent de ce retard et c'est fort triste et surtout injuste.

- Shimrod : je ne sais pas si votre amie serait partante pour que nous communiquions elle et moi car vraisemblablement, nous avons le même parcours de vie. Si elle le souhaite, qu'elle n'hésite pas à me contacter. A-t-elle bien accepté son handicap ? comment le vit elle aujourd'hui ? A-t-elle dû quitter son emploi ? je me doute que vous devez vous sentir comme l'handicapé lorsque vous n'êtes entouré que de sourds. J'espère en tous les cas qu'un jour sourds et entendants parviendont à communiquer sans aucun préjugé. je partage votre avis sur le manque sensoriel pour certaines personnes par rapport à notre société qui ne tolère pas finalement, le manque d'un sens. Mais le fait est que lorsqu'il nous manque un sens, on en développe un autre. Je ne sais pas pour votre amie mais en ce qui me concerne, j'ai bcp développé la vue. Je vois plus qu'avant sur les côtés. J'ai également développé l'odorat et le toucher ce qui me permet de sentir la moindre vibration.

Encore merci à tous de m'avoir lu et mieux de m'avoir répondu.

A très bientôt.

Thierry.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shimrod



Nombre de messages : 99
Date d'inscription : 26/05/2007

MessageSujet: Re: La surdité est elle un handicap ?   Mar 28 Déc à 2:01

Bralivel a écrit:
...
- Shimrod : je ne sais pas si votre amie serait partante pour que nous communiquions elle et moi car vraisemblablement, nous avons le même parcours de vie. Si elle le souhaite, qu'elle n'hésite pas à me contacter. A-t-elle bien accepté son handicap ? comment le vit elle aujourd'hui ? A-t-elle dû quitter son emploi ? je me doute que vous devez vous sentir comme l'handicapé lorsque vous n'êtes entouré que de sourds. J'espère en tous les cas qu'un jour sourds et entendants parviendont à communiquer sans aucun préjugé. je partage votre avis sur le manque sensoriel pour certaines personnes par rapport à notre société qui ne tolère pas finalement, le manque d'un sens. Mais le fait est que lorsqu'il nous manque un sens, on en développe un autre. Je ne sais pas pour votre amie mais en ce qui me concerne, j'ai bcp développé la vue. Je vois plus qu'avant sur les côtés. J'ai également développé l'odorat et le toucher ce qui me permet de sentir la moindre vibration.

....

>bralivel : je t'envoie par message privé l'adél de mon amie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
loudemer



Nombre de messages : 3
Localisation : toulouse
Date d'inscription : 10/11/2012

MessageSujet: Re: La surdité est elle un handicap ?   Mer 9 Jan à 19:28

Marina a écrit:
Avant de commencer à apprendre la LSF, je pensais que la surdité était un handicap. Maintenant, je mets sérieusement en doute cette idée. En effet, quand on n'entend pas, on ne sait pas qu'on n'entend pas. Ce sont les entendants qui créent l'idée, la notion d'handicap. Mon frère a une chatte blanche aux yeux bleus. Ces chattes sont sourdes, c'est génétique. Et bien, il est clair qu'elle ne le sait pas. Elle ne se sent pas handicapée. Ce sont les autres qui disent qu'elle est handicapée. C'est la société des entendants qui déclarent que l'absence de ce sens est un handicap parce qu'ils ne savent pas comment communiquer avec les Sourds. En fait , moi qui suis entendante, je pense que si handicap il y a , pourquoi ne pas déclarer que ce sont les entendants qui sont handicapés (personnellement, j'aimerai parfois me libérer des nuisances qu'apporte l'audition) ? Ce n'est que parce que les entendants ne veulent pas admettre qu'il n'y a qu'un problème de communication, que l'idée d'handicap existe. Est-ce que l'on dit que les étrangers, qui parlent une autre langue que le français, sont des handicapés ? Les traite-t'on de malades qu'il faut équiper d'appareils sophistiqués de traduction implantés dans le cerveau pour comprendre le français ?
Non, la surdité n'est pas un handicap. Il y a simplement un problème de communication à résoudre. Il suffit pour cela que les Entendants apprennent la langue des Sourds, tandis que les Sourds apprennent le français écrit.

Cette façon de voir me parait terriblement réductrice!
Personnellement, ayant perdu progressivement 90% du domaine auditif, je suis conscient d'être handicapé dans la vie courante, mais privilégié dans la conscience de cet état: un chat n'a pas cette conscience, notamment du fait qu'il ne peut pas vraisemblablement imaginer ce à quoi il n'a pas accès.
Il est comme même bizarre qu'un bien entendant puisse prétendre se faire une idée objective du handicap d'un sourd! Même ceux qui en feraient profession... mais bon, c'est leur boulot!
Par contre, un devenu sourd, peut effectivement faire, plus objectivement, la comparaison entre ce qu'il avait et ce qu'il n'a plus.
Quant au sourd de naissance, il lui est loisible de prendre conscience de ce qu'il peut faire et ce qu'il ne peut pas faire: jouer du Brahms ou écouter des mots doux glissés au creux de l'oreille...
Pour un hybride (malentendant, comme moi même), il me semble que le principal handicap vient de l’ambiguïté en situation de communication avec un tiers plus ou moins coopératif: qu'est ce qui a été entendu, deviné, ou incompris? Cela varie selon le degré de coopération qu'on a en face de soi.
Imaginez un malentendant devant se défendre face à une accusation: l'accusateur aura beau jeu de clamer la mauvaise foi de sa victime, en prétextant que l'accusé a parfaitement compris et que par conséquent, il ment...
Imaginez, une équipe devant mener les manoeuvres sur un bateau, un skipper imbue de son rôle accusant son équipier malentendant d'avoir exprès raté la consigne qu'il avait émis oralement ignorant les capacités de son équipier.

Quant au bien entendants qui se plaignent de trop entendre, je ne leur souhaite pas de devenir handicapé, mais un peu de patience avec l'age beaucoup le deviennent: alors autant s'y préparer et se poser les bonnes questions...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
loudemer



Nombre de messages : 3
Localisation : toulouse
Date d'inscription : 10/11/2012

MessageSujet: Re: La surdité est elle un handicap ?   Mer 9 Jan à 19:48

cocoa a écrit:
Ah vous vous trouvez aussi entre les 2 mondes, celui des entendants et celui des sourds? Je vous comprends. J'ai passé aussi par là. Je suis stagiaire ingénieur. Hélàs, certains employés n'aiment pas recevoir des ordres d'un handicapé et d'autres se bloquent en ne sachant pas comment travailler avec une personne de notre cas (qui est hors du commun sous leurs yeux Rolling Eyes ). Quelle galère! Il vous suffit de compter sur vous-même et de faire preuve de patience et professionnalisme. Je sais que c'est pas facile mais il faut pas laisser les entendants vous rabattre les oreilles à propos de la surdité ou du handicap. Mais il vaudrait pas mieux de placer la barre très haut au risque de tomber de haut. Les lois sur la vie professionnelle des handicapés ne se progressent pas. Je peux me tromper mais en ce moment, moi et les amis sourds qui ont eu déjà plus de bac 4, on préfère ne rien espérer à moins qu'il n'y ait un miracle. De nouvelles lois, ce sera pour les prochaines générations des sourds, du moins, je le souhaite fortement. Un conseil, restez vous-même et ne vous découragez pas.

Je me reconnais un peu là: "l'ingénieur génial qui ne comprend pas ce qu'on lui dit"...
Reste qu'il faut bien faire avec: essuyer les plâtres et faire son boulot deux fois plutôt qu'une!
C'est galère, comme vous dites, mais bon la satisfaction de sortir des sentiers battus, ça aide...
Alors handicap? oui bien sûr! Mais avantage aussi!
Quand il faut compenser, on doit chercher en profondeur et derrière les apparences, là où parfois les bruits et fureurs du monde sonore cachent des trésors...
C'est un peu lyrique mais bon ça inspire! Non?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
paroledemains

avatar

Nombre de messages : 33
Age : 34
Localisation : BOULOGNE SUR MER
Date d'inscription : 09/07/2009

MessageSujet: Re: La surdité est elle un handicap ?   Mer 9 Jan à 21:23

Bralivel a écrit:

- Paroledemains : oui, quand nous avons entendu et que ce sens nous est enlevé, c'est réellement vécu comme un handicap. Il y a eu un choc psycholgiqie qui s'est greffé dessus puisque j'ai perdu l'audition en qq secondes seulement. De fait, je n'ai pas eu le temps de m'habituer à cette idée. Autant, j'ai fait rapidement le deuil de ma vie d'entendant, autant, j'accepte depuis peu mon statut de sourd, même s'il reste quand même des points qui ne sont pas encore totalement acceptés. Je crois que je me sens encore en colère face à cet accident et ses retombées. Je vais effectivement apprendre la LSF et j'aurai dû le faire avant... Le "souci" ou plutôt la question que je me pose c'est "avec qui vais je pouvoir parler cette langue étant donné qu'à mon travail, personne ne la parle, je suis le seul sourd et que dans ma famille personne ne va l'apprendre ?". Je me ferai probablement des amis sourds avec lesquels je pourrai échanger. Je suis surpris et rassuré de savoir que deux de vos connaissances sont psychologue et avocat. Comment ont il fait ? Comment communiquent ils et ce, surtout pour l'avocat lors d'un procès ? A-t-il un traducteur qui l'accompagne ? En bref, comment cela se passe t'il pour lui ? les patients de votre amie psychologue sont uniquement des sourds ou est ce "mixte" ?

N'hésitez pas à aller à des cafés signes, ce sera une expérience très enrichissante pour vous!
Vous pourrez y faire des échanges, apprendre quelques signes pour avoir un minimum de communication et pourquoi pas à votre tour en transmettre à quelques uns de vos collègues? Il n'est jamais tard pour apprendre!
L'avocate sourde que je connais défend les personnes sourdes et quelques entendants. Un interprète est présent pour traduire les propos échangés entre les sourds et autres tel que avocats, juge, témoins,...
Quant à la psychologue, elle travaille dans une structure où d'autres personnes travaillent autour de la surdité tels que des interprètes, interfaces, conseillers pour l'emploi...

Moi même, je suis sourd ("malentendant" pour les médecins...) et j'ai créé ma propre entreprise en E.I en tant qu'interface L.S.F libéral.

La surdité n'est pas un problème quand on "prend le taureau par les cornes".

Par contre, ces deux personnes ont dût faire deux années de plus dans leurs études afin d'arriver à exercer leurs métiers.

Je me répète, mais n'hésitez pas à aller à des cafés-signes, ça ne peut vous être que bénéfique!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://paroledemains.waibe.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La surdité est elle un handicap ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
La surdité est elle un handicap ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La perfection existe-t-elle ?
» Une guilde de ce genre existe-t-elle déjà ?
» La Roue de l'Hydre... Attention : Elle tourne!
» L'atomiswave vaut-elle le coup?
» rhino taille réelle ( ils sont tarés ces britishs )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sourds.forumculture.net :: Forum "La main des sourds" :: Informations sourds-
Sauter vers: